HISTORIKA
forum littéraire en partenariat avec division-charlemagne.net
 
 FAQ   Rechercher   Membres   Groupes   S’enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion 



  
     
En coopération avec le site DIVISION-CHARLEMAGNE.NET       
          site historique sur les volontaires français de la Waffen-SS 
Le Parti populaire français sous le gouvernement de Vichy, 1940-1942

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    HISTORIKA Index du Forum -> Magazines étrangers sur les volontaires français -> Magazines sur les Partis et Mouvements de la Collaboration
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Charles
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2009
Messages: 3 957
Localisation: France
Masculin 龍 Dragon
Point(s): 4 931
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 17:33 (2016)    Sujet du message: Le Parti populaire français sous le gouvernement de Vichy, 1940-1942 Répondre en citant

大阪大学リポジトリ_ ヴィシー政権下のフランス人民党 1940-1942年(1) - Le Parti populaire français sous le gouvernement de Vichy, 1940-1942 (1)
(Vol.64 No.1 大阪大学経済学 June 2014 - Osaka Economic Papers, Vol.64 No.1 de Juin 2014)




Auteur : Yukiharu Takeoka
Pages : 31 (pp.18-47)
Edition : The Economic Society of Osaka University
Collection : Osaka Economic Papers
Parution : Juin 2014

Synopsis :

L’effondrement de l’armée battue à plate couture, la décomposition de la société en France au début de l’été 1940 bouleversaient l’univers mental des contemporains. Devant la confusion totale du monde, la grande majorité des Français s’agrippaient au Maréchal Pétain comme à un homme providentiel, alors que de Gaulle, qui a fuit en Angleterre en rompant avec la discipline militaire et qui devait être condamné à mort en août, passait pour un simple officier très aventurier. On ne doit pas oublier ce climat historique pour comprendre pourquoi Jacques Doriot se rejoignait à Pétain et à son gouvernement en seconde moitié du juillet 1940. Cependant au lendemain de l’armistice signé le 22 juin, le parti populaire français était en complète déconfiture. C’est en renforçant son antisémitisme que la renaissance du PPF s’était assurée sous l’occupation allemande.

Doriot avait la conviction absolue que l’Allemagne gagnera la victoire finale. Pourtant à cause d’une sorte de retenue qui tenait certainement au fait que l’Allemagne avait partie liée avec l’URSS, surtout par le pacte de non-agression germano-soviétique de 1939, il évitait de souhaiter ouvertement la victoire de l’Allemagne. Mais après l’invasion faite dans l’URSS par les troupes allemandes en annulant le pacte germano-soviétique le 22 juin 1941, la collaboration de Doriot avec l’Allemagne est rapidement devenue positive et explicite.

En juillet 1941, Doriot a créé, avec les autres chefs des mouvements collaborationnistes, la Légion des Volontaires français qui irait combattre le bolchevisme aux côtés de la Wehrmacht. Parmi les chefs des organisations collaborationnistes qui ont signé la constitution de la LVF, Doriot a été le seul homme qui a rejoint le départ du premier contingent des volontaires et qui est allé se battre en personne, comme combattant de la LVF, sur le front de bataille de l’Est.

_________________
Le temps passe. Le souvenir reste.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Juil - 17:33 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Charles
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2009
Messages: 3 957
Localisation: France
Masculin 龍 Dragon
Point(s): 4 931
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 17:42 (2016)    Sujet du message: Le Parti populaire français sous le gouvernement de Vichy, 1940-1942 Répondre en citant

大阪大学リポジトリ_ ヴィシー政権下のフランス人民党 1940-1942年(1) - Le Parti populaire français sous le gouvernement de Vichy, 1940-1942 (2)
(Vol.64 No.2 大阪大学経済学 September 2014 - Osaka Economic Papers, Vol.64 No.2 de Septembre 2014)




Auteur : Yukiharu Takeoka
Pages : 19 (pp.268-286)
Edition : The Economic Society of Osaka University
Collection : Osaka Economic Papers
Parution : Septembre 2014

Synopsis :

L’effondrement de l’armée battue à plate couture, la décomposition de la société en France au début de l’été 1940 bouleversaient l’univers mental des contemporains. Devant la confusion totale du monde, la grande majorité des Français s’agrippaient au Maréchal Pétain comme à un homme providentiel, alors que de Gaulle, qui a fuit en Angleterre en rompant avec la discipline militaire et qui devait être condamné à mort en août, passait pour un simple officier très aventurier. On ne doit pas oublier ce climat historique pour comprendre pourquoi Jacques Doriot se rejoignait à Pétain et à son gouvernement en seconde moitié du juillet 1940. Cependant au lendemain de l’armistice signé le 22 juin, le parti populaire français était en complète déconfiture. C’est en renforçant son antisémitisme que la renaissance du PPF s’était assurée sous l’occupation allemande.

Doriot avait la conviction absolue que l’Allemagne gagnera la victoire finale. Pourtant à cause d’une sorte de retenue qui tenait certainement au fait que l’Allemagne avait partie liée avec l’URSS, surtout par le pacte de non-agression germano-soviétique de 1939, il évitait de souhaiter ouvertement la victoire de l’Allemagne. Mais après l’invasion faite dans l’URSS par les troupes allemandes en annulant le pacte germano-soviétique le 22 juin 1941, la collaboration de Doriot avec l’Allemagne est rapidement devenue positive et explicite.

En juillet 1941, Doriot a créé, avec les autres chefs des mouvements collaborationnistes, la Légion des Volontaires français qui irait combattre le bolchevisme aux côtés de la Wehrmacht. Parmi les chefs des organisations collaborationnistes qui ont signé la constitution de la LVF, Doriot a été le seul homme qui a rejoint le départ du premier contingent des volontaires et qui est allé se battre en personne, comme combattant de la LVF, sur le front de bataille de l’Est.

_________________
Le temps passe. Le souvenir reste.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Philibert


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 788
Point(s): 897
Moyenne de points: 1,14

MessagePosté le: Sam 16 Juil - 08:20 (2016)    Sujet du message: Le Parti populaire français sous le gouvernement de Vichy, 1940-1942 Répondre en citant

Une petite erreur, M. Takeoka, Doriot a été le premier à aller se battre mais pas le seul chef. Pierre Clémenti, chef du Parti Français National Collectiviste l'a suivi un an plus tard en août 1942. C'est une erreur récurrente.

Revenir en haut
Charles
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2009
Messages: 3 957
Localisation: France
Masculin 龍 Dragon
Point(s): 4 931
Moyenne de points: 1,25

MessagePosté le: Jeu 21 Juil - 19:58 (2016)    Sujet du message: Le Parti populaire français sous le gouvernement de Vichy, 1940-1942 Répondre en citant

En tout cas, on peut dire que le sujet intéresse par delà les frontières ; y compris en Asie !
_________________
Le temps passe. Le souvenir reste.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:43 (2017)    Sujet du message: Le Parti populaire français sous le gouvernement de Vichy, 1940-1942

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    HISTORIKA Index du Forum -> Magazines étrangers sur les volontaires français -> Magazines sur les Partis et Mouvements de la Collaboration Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.comDesign by SkaidonDesigns | Distributed by Olate